Réseau Entreprendre Limousin
Ester Technopole
LIMOGES CEDEX 87069 France
Tél.05.55.35.01.68
Réseau Entreprendre Limousin
45.8610633, 1.2890749000000596
Retour aux actualités >>

13/04/2016

Un passage de flambeau réussi pour la SAS Mouneyrac à la Feuillade

Un passage de flambeau réussi pour la SAS Mouneyrac

Pierre Vauléon a repris la société Mouneyrac, basée à La Feuillade, en Dordogne. L'entreprise est spécialisée dans la découpe et l'emboutissage sur presse. Il a pour cela été accompagné par Réseau Entreprendre Limousin.

Il attendait cela depuis longtemps… Pierre Vauléon a officiellement pris les rênes de la SAS Mouneyrac au début du mois de février. Après de longs mois d'attente à monter son dossier, il a travaillé avec le créateur et propriétaire de la SAS Mouneyrac, Jean-Pierre, pendant quelques temps, pour préparer la succession.

La rencontre entre les deux hommes ne date pourtant pas d'aujourd'hui. « J'avais rencontré Jean-Pierre Mouneyrac en 2010, au Midest, un salon professionnel. J'ai ensuite travaillé avec lui par le biais de mes entreprises précédentes. »

Pour le jeune entrepreneur de trente-cinq ans, son prédécesseur « est quelqu'un qui s'intéresse énormément à son métier. Il a donc souhaité se préoccuper de l'avenir de sa société, il préférait la transmettre à quelqu'un à qui il faisait confiance et qu'il connaissait plutôt que d'être racheté par un groupe. Comme on avait déjà travaillé ensemble, il m'a appelé en janvier 2015. »

Une solide formation

Une opportunité qui tombait bien puisque Pierre Vauléon était en train de se former à devenir chef d'entreprise. « Lorsque j'étais chez Lippi, j'avais déjà dans l'idée de créer mon entreprise. J'ai donc entamé une formation auprès de la chambre de commerce et d'industrie de Limoges en octobre 2014. »

Diplômé de l'école de managers de la CCI en 2015, le néo-dirigeant n'a donc pas eu besoin de chercher une entreprise puisqu'elle est venue à lui. « À la base, j'aurais voulu créer mon entreprise, mais c'est plus que compliqué dans l'industrie aujourd'hui. Je me suis donc orienté vers un rachat. »

Un diplôme qui l'a surtout aidé à « montrer que je voulais me former, une formation importante pour bien cibler l'entreprise dans laquelle on souhaite investir ».

Cette corde supplémentaire à l'arc de Pierre Vauléon vient consolider sa formation initiale. Après un baccalauréat S, il a obtenu un DUT en génie mécanique et productique avant de se tourner vers l'ingénierie en mécatronique (combinaison de la mécanique, de l'électronique, de l'automatisme et de l'informatique en temps réel) à l'École nationale supérieure d'ingénieurs de Limoges.

Réseau Entreprendre en soutien

Une formation qui a permis à Pierre Vauléon de travailler pendant dix ans, d'abord dans le domaine automobile, chez Silac, puis dans celui des portails et clôtures, chez Lippi. « La mécatronique est une formation assez généraliste », précise l'entrepreneur, ce qui l'a mené à travailler dans des domaines variés et à s'orienter vers le rachat d'une entreprise dans un domaine encore nouveau.

La SAS Mouneyrac fabrique des pièces d'outillage, par emboutissage et découpe sur presse, pour des domaines très variés. « Cela peut aller du funéraire au bâtiment en passant par les échafaudages ou les outils pour la PLV, la publicités sur le lieu de vente », détaille Pierre Vauléon.

Pour reprendre la SAS Mouneyrac, le Limougeaud a été accompagné par le Réseau Entreprendre Limousin. « Leur structure fonctionne bien et elle a une excellente réputation. Sans eux, je n'aurais jamais pu faire ce que je viens de réussir. » Sur le volet financier, Réseau Entreprendre a accordé un prêt d'honneur de 40 000 euros au jeune chef d'entreprise. Son accompagnateur, Christophe Crémoux, vient de l'entreprise de transport Géodis-Bernis. « C'est bien d'être accompagné d'une personne qui exerce dans une activité différente, avec des points de vue différents. C'est enrichissant », juge Pierre Vauléon.