Réseau Entreprendre Limousin
Ester Technopole
LIMOGES CEDEX 87069 France
Tél.05.55.35.01.68
Réseau Entreprendre Limousin
45.8610633, 1.2890749000000596
Retour aux actualités >>

31/01/2017

Virginie Hellesen : Elle a su allier travail et passion

Elle a su allier travail et passion

Virginie Hellesen a repris le magasin Horses Équipements, à Brive, il y a quelques mois. Elle a ainsi pu concilier son nouveau travail avec sa passion de toujours, l'équitation.

Née en Allemagne, son père étant un militaire basé sur place, Virginie Hellesen quitte le pays à trois ans pour la région parisienne, du côté de Rambouillet.

Elle y effectue sa scolarité jusqu'à l'obtention d'un DESCF (Diplôme d'études supérieures comptables et financières). Virginie Hellesen débute alors une carrière de comptable, « puis de responsable administratif et financier avant de devenir directrice financière d'une PME de cent cinquante personnes. » Une carrière toute tracée que la germanique de naissance a décidé d'interrompre il y a un peu plus d'un an pour s'offrir une nouvelle vie.

« Mon père avait un ami qui avait enseigné au Cadre noir. Nous sommes allés le voir un jour, quand j'avais sept ans, et je suis montée à cheval. Ça a été une révélation ! » Pourtant, elle ne pratiquait que rarement et s'y est sérieusement remise à l'âge d'une trentaine d'années. Pour preuve, deux chevaux sont désormais en sa possession ! « Côté équitation, j'ai un parcours totalement atypique puisque je me suis même mise au saut d'obstacle alors que j'étais très éloigné de cet univers », explique-t-elle, presque surprise.

Retrouver une certaine qualité de vie

Virginie Hellesen a donc su joindre l'utile à l'agréable en effectuant sa reconversion dans le monde équestre. « Je me suis retrouvée à travailler en Vendée en habitant toujours en région parisienne. J'ai fais ça pendant quatre ans, ce qui m'a usée. J'ai eu la chance de pouvoir négocier un départ confortable dans l'objectif de changer totalement de vie », raconte-t-elle.

Le choix de venir s'installer en Corrèze est loin d'être anodin pour Virginie Hellesen : « Mes parents se sont rencontrés ici et j'ai passé toute mon enfance à venir passer mes vacances en Corrèze. Nostalgique de cette époque, j'ai eu envie d'acheter une maison ici, ce qui a été fait en 2007. Nous l'avons rénovée à partir de 2010 avant de s'y installer définitivement en 2015. » 

Le changement de vie personnel effectué, restait à Virginie Hellesen à trouver quelle suite elle comptait donner à sa carrière professionnelle, à quarante-huit ans. « Je connaissais le monsieur qui a crée Horses équipements mais je n'imaginais pas qu'il avait déjà l'intention de vendre son affaire après un an et demi d'activité. J'étais plutôt partie sur la reprise d'un centre de remise en forme mais le hasard m'a conduit vers cette opportunité de reprendre le magasin. »

Vu le passé professionnel de cette passionnée d'équitation, « il m'a été facile d'analyser les comptes et de voir que que ça pouvait être une affaire qui pouvait tenir la route. J'ai ensuite fait une immersion en janvier 2016, car je voulais être certaine que ça me plaise et j'ai signé une promesse d'achat fin février. La reprise était effective le 1er mai. Tout a donc été très vite. »

Réseau Entreprendre pour mieux s'ancrer localement

Les deux salariées initiales sont toujours là et Virginie Hellesen a embauché sa fille en alternance pour compléter l'équipe qui, en plus de la vente d'articles dédiés au cheval, propose des services comme la location de tondeuse ou d'un van et le lavage de couvertures.

« C'est au tout début, quand j'ai commencé mes démarches, que j'ai entendu parler de Réseau Entreprendre. Comme je ne connaissais personne ici dans l'univers professionnel, j'ai trouvé ça très intéressant de pouvoir intégrer un réseau », se rappelle l'ancienne cadre en entreprise.

« J'aime bien l'idée de rencontrer, ce que j'aime d'ailleurs dans mon nouveau métier. La richesse, elle est là ! » Réseau Entreprendre lui apporte également cela, tout comme elle lui permettra de « partager les bons moments comme les difficultés » avec son accompagnateur, « pour avoir un avis objectif et extérieur ».

Le partage, il se fait aussi lors des réunions de lauréats, lors desquelles « on est tous contributifs ». Par ailleurs, Virginie Hellesen se voit déjà rendre ce qui lui a été offert par Réseau Entreprendre : « Si je peux apporter un jour, de par mon expérience, un soutien à d'autres, j'en serais ravie. »