Réseau Entreprendre Limousin
Ester Technopole
LIMOGES CEDEX 87069 France
Tél.05.55.35.01.68
Réseau Entreprendre Limousin
45.8610633, 1.2890749000000596
Retour aux actualités >>

01/08/2016

Vivien ROUMILHAC, Un concept d'artisanat innovant

Vivien Roumilhac vient de créer son entreprise de menuiserie extérieure, basée à Limoges. Les Fenêtres d'Atlas est une société spécialisée dans le PVC et l'aluminium.

Atlas, une référence loin d'être anodine pour Vivien Roumilhac. Cette figure de la mythologie grecque, condamné à porter la terre sur ses épaules par Zeus, l'a immanquablement séduit car « cela donne une image de sécurité et le concept éco-responsable est également repris dans cette référence. » C'est la raison pour laquelle il a choisi le titan pour créer son logo et nommer son entreprise, « Les fenêtres d'Atlas ».

« Cela fait un an que je suis sur le projet. J'ai crée l'entreprise, de façon officielle début mai, mais je ne suis réellement en activité que depuis un mois », note Vivien Roumilhac. Sa société de menuiserie extérieure, il a choisi de l'orienter vers une utilisation exclusive de PVC et d'aluminium. « Le bois est un produit renouvelable qui aurait pu convenir à l'idée que je me fais de mon métier, mais avec l'exploitation qu'on en fait aujourd'hui, je ne me reconnais pas dans cette industrie. En plus, avec l'alu et le PVC, il y a de vrais circuits pour recycler la matière, contrairement à ce qu'on croit. »

Une part de chance

Côté formation, après un BTS gestion de production, à Nantes, « dans le bois, pour caricaturer un peu, style meubles IKEA », Vivien Roumilhac a passé deux ans comme chef de pose chez des particuliers en tant qu'intérimaire dans une grosse société, à Limoges.

Puis, « la grosse opportunité, le gros coup de chance mais aussi un petit peu de bluff » est arrivé. « J'ai vu une annonce au Pôle emploi pour laquelle je ne répondais pas aux critères. J'ai réussi à savoir quelle était l'entreprise et j'ai appelé directement. » Vivien Roumilhac a ainsi réussi à obtenir un poste de directeur adjoint dans une PME guérétoise de menuiserie PVC et aluminium, à seulement vingt-trois ans.

Un CV déjà bien rempli pour ce jeune homme de vingt-six ans. L'envie d'être son propre patron et de s'investir chez lui, à Limoges, ville où il a grandi et qu'il n'avait quittée que pour ses études, l'a poussé à créer Les fenêtres d'Atlas. « Je n'étais pas contre le fait de reprendre une entreprise, mais vu le concept innovant que je veux mettre en place, ce n'est peut-être pas dans les mentalités des artisans de la région. »

Un véritable artisan 2.0

Ce concept innovant que souhaite appliquer Vivien Roumilhac à son entreprise, c'est « quelque chose d'éco-responsable, de local, français avec une traçabilité et une notion de responsabilité. Je souhaite aussi mettre en place une façon innovante et moderne de traiter le métier avec une forte présence sur les réseaux sociaux, un site Internet avec les dernière innovations. » Cette volonté de s'afficher numériquement paye déjà puisque malgré le jeune âge de son entreprise, le menuisier a déjà eu plusieurs contacts par ce biais. « Les clients apprécient qu'on leur réponde immédiatement. La messagerie de Facebook, par exemple, me permet de le faire facilement, même quand je suis sur un chantier », souligne le jeune chef d'entreprise.

Un autre aspect de cette modernisation de l'activité d'artisan selon Vivien Roumilhac, c'est qu'il va chez les clients sans prospectus : « J'essaye de tout numériser sur mon ordinateur-tablette. Quand j'arrive chez un client, j'ouvre un dossier avec tous les fichiers susceptibles de l'intéresser et je lui laisse découvrir le produit par lui-même tout en répondant à ses les questions et en essayant d'être le plus transparent possible, avant même la finalité du devis. »

Par ailleurs, depuis le 29 juillet, Vivien Roumilhac est officiellement lauréat du Réseau Entreprendre. Une association qu'il a connu via son père, qui connaît un membre du Réseau. « Le principe m'a plu donc je les ai contactés pour leur proposer mon projet, ensuite, tout s'est fait très rapidement », se rappelle le jeune homme.

Réseau Entreprendre comme garde-fou

S'il avait déjà obtenu les financements par les banques, le prêt d'honneur de quinze mille euros qu'il a obtenu de la part du Réseau Entreprendre lui permet d'être serein pour l'avenir. « En cas de problème X ou Y, j'ai une période d'inactivité, cela me permet d'avoir toujours une trésorerie et un fonds de roulement intéressant. C'est un matelas de confort », apprécie-t-il.

« Ce qui m'intéressait surtout chez Réseau Entreprendre, c'était l'accompagnement pendant deux ans, les échanges avec les autres lauréats. C'est un vrai garde-fou pour moi, je me connais un petit peu et je peux vite foncer tête dans le guidon et avoir des oeillères. Avoir quelqu'un qui puisse me dire soit, ''c'est bien ce que tu fais continue !'' ou au contraire ''fais attention à ceci ou à cela'', c'est quelque chose qui est loin d'être négligeable », estime Vivien Roumilhac quant à son accompagnement qui va débuter.

Avec les autres lauréats, il a déjà participé à deux réunions. « Échanger sur l'expérience de chacun, les pépins éventuels que l'on peut rencontrer, les erreurs à ne pas commettre, etc. On se rend compte que l'on n'est pas seul et ça permet de souffler en évacuant les frustrations », juge l'entrepreneur.

En étant lauréat du Réseau Entreprendre, Vivien Roumilhac s'engage par ailleurs à engager des collaborateurs, à terme. Ce qui ne le dérange pas le moins du monde, au contraire : « J'ai un vrai désir d'embauche. Comme c'était un lancement, je ne voulais pas charger la structure mais j'ai un projet à trois ans qui prévoit quatre embauches, deux poseurs, une secrétaire et un apprenti avec une vraie perspective de carrière. »

À l'instar d'Atlas, un travail de titan attend donc Vivien Roumilhac pour les mois à venir, mais sa motivation et son envie de développer un concept de menuiserie 2.0 vont sans nul doute payer.

Les Fenetres d'Atlas - 8 cours Gay Lussac - 87000 Limoges